• PDF

MASTER Droit bancaire et Financier

Présentation

Objectifs

Le Master 2 professionnel de droit bancaire et financier de l’Université du Maine forme des juristes aptes à intégrer des cabinets d’avocats d’affaires, des établissements bancaires, des autorités prudentielles ou encore des sociétés cotées.

Le Master 2ème année est ouvert aux étudiants ayant validé un Master 1ère année droit des affaires, droit privé ou carrières judiciaires ou titulaires d'un Master ou diplôme considéré comme équivalent, d'un diplôme d'école de commerce ou d’un diplôme d’un Institut d’Études politiques. Il accueille des  étudiants titulaires d’un diplôme étranger (hors programmes Erasmus ou Socrates) et des étudiants en formation continue.

Par des cours universitaires et de nombreuses interventions de praticien ainsi que la mise en place d’une Clinic Law (sous la forme de travail en groupes), il est attendu des étudiants une excellente connaissance juridique, une adaptabilité au monde de l’entreprise, de la banque ou des cabinets d’affaires afin de permettre une intégration dans les meilleures conditions.

La formation exigeante des étudiants combine des enseignements académiques tels que le Droit bancaire, Droit civil (notamment droit des sûretés, le droit des sociétés (fusions et acquisitions), le droit des obligations et le droit des contrats d’affaires qui permettent de former un esprit d’analyse pointu et une capacité d’adaptation aux problématiques juridiques complexes mais aussi des enseignements très pratiques permettant aux étudiants de s’initier voire de maîtriser les pratiques juridiques de la rédaction contractuelle, du droit financier(financements sur actifs, financements sur créances, financement structuré, titrisation, affacturage, fiducie et trust), ou encore du droit des marchés.

Savoir-faire et compétences

Les compétences communes au M1 et M2 de droit bancaire et financier s'articulent autour du droit des affaires dans ses dimensions bancaires et financières.

Les étudiants sont tenus de faire un stage de deux mois minimum chez un professionnel de la banque, de l’assurance ou dans un cabinet d’avocats. A l’issue de ce stage un mémoire de stage est rendu, puis soutenu publiquement devant un enseignant-chercheur de l’équipe pédagogique et devant le maître de stage.

La durée minimale de deux mois, mais en moyenne de trois mois,  permet aux intéressés d'acquérir une véritable expérience professionnelle et de s'inscrire, le cas échéant, dans les perspectives de développement de la structure d'accueil.

En M1 le socle commun comprend 20 ECTS (10 en S1 et 10 en S2)

En M2 le socle commun comprend 38 ECTS ( 18 en S3 et 20 en S4)

Compétences disciplinaires

  • Rédaction de contrats conformes à la pratique bancaire (financements, sûretés notamment) 
  • Gérer les éléments juridiques des restructurations d’entreprises (notamment restructuration de la dette sociale), des contrats de sociétés et les éléments en lien avec le droit des activités financières
  • Réaliser les opérations liées au droit du financement, aux acquisitions d’entreprises et à leur financement

Compétences transversales

  • Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française.
  • Développer une argumentation avec esprit critique.
  • S’exprimer à l’oral et à l’écrit en Anglais en utilisant un vocabulaire générique et technique.
  • Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe.
  • Utiliser les méthodes de recueil de données et de traitement de données qualitatives et quantitatives avec un esprit critique.

Compétences professionnelles 

  • la formation a pour finalité de rendre opérationnels ses jeunes diplômés en milieu bancaire et en cabinets d’avocats d’affaires * Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s'adapter et prendre des initiatives.
  • Travailler en équipe autant qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.

Informations supplémentaires

Le Domaine Droit est rattaché à l’école doctorale Pierre COUVRAT de Poitiers.

Le Master est adossé au THEMIS-UM de l’Université du Maine. Dans le cadre de son évolution, le THEMIS-UM conserve son axe de recherche autour du droit de la responsabilité, du droit du risque et du droit des assurances. Poursuivant son intégration des deux autres axes qui existent, l’un orienté autour du droit des affaires, l’autre autour des questions internationales, le groupe développe un second axe de recherches : génétique des normes et articulation de systèmes normatifs.

Un « Institut du Risque et de l’Assurance » est créé. Il devrait permettre de renforcer les liens avec les partenaires extérieurs.

Les étudiants sont associés à l’organisation des colloques organisés dans le cadre du THEMISUM et assistent à ces colloques. Le THEMISUM peut également financer le déplacement des étudiants afin que ces derniers puissent assister à des colloques ou évènements ayant lieu dans d’autres universités ou institutions et en lien direct avec les enseignements dispensés dans le cadre du Master.

Le séminaire franco-américain donne lieu à publication des contributions des étudiants comme des enseignants du Master dans des revues juridiques.

Des professionnels interviennent dans les mentions du Master sur des thématiques d’actualité sous forme de conférences-débats organisées avec les étudiants au sein de l’Université. Par ailleurs, des enseignants du Master peuvent être amenés à participer à des colloques, journées d’études ou conférence débats organisés en collaboration avec les professions judiciaires.

Les travaux de recherches des enseignants sont présentés dans le dossier du groupe de recherches pour le contrat du THEMIS-UM - Université du Maine 30 EA n°4333

Au surplus, le Master Droit bancaire et financier s’inscrit dans l’Institut du Risque et de l’Assurance de l’Université du Maine.

Programme

Contenu de la formation

MASTER 1

Il s’agit de préparer les étudiants aux métiers du droit.

La première année vise à faire acquérir aux étudiants les règles générales du droit des affaires. Cette première année a été conçue de façon à permettre une éventuelle réorientation en M2.

MASTER 2 :

L'enseignement théorique dispensé par les enseignants se fait sous forme de cours et de séminaires thématiques. Il est enrichi par l'intervention de professionnels de l'entreprise, de la banque et du droit, sous forme de séminaires, conférences ou de mise en situation.

Une place importante est accordée au stage d’une durée minimum de 8 semaines permettant aux étudiants de mettre en pratique les connaissances acquises. Le stage est aussi une occasion pour les étudiants de se familiariser avec le milieu professionnel qu’ils veulent rejoindre.

Ce stage se déroule soit dans un cabinet d’avocats, soit dans un cabinet d’audit, soit en entreprise, soit dans une banque ou un établissement financier, soit auprès d’une autorité de régulation ou d’une organisation professionnelle bancaire ou financière en France ou à l’étranger.

Cette formation répond à un besoin, tant régional que national en raison de la rareté des formations universitaires dans ce domaine.

Admission

Condition d'accès

Pour être inscrit dans les formations conduisant au diplôme de master, vous devez justifier :

  • soit d'un diplôme national conférant le grade de licence dans un domaine compatible avec celui du diplôme national de master
  • soit d'une validation d’études, d’acquis ou d’expériences professionnelles

Le dépôt de candidatures se fera en ligne sur l’application de candidatures de l’université.

Si vous êtes en reprise d’études, nous vous invitons à consulter au préalable la page dédiée.

Si vous êtes étudiant étranger, nous vous invitons à consulter au préalable la page dédiée.

Et après

Poursuite d'études

INSERTION PROFESSIONNELLE IMMÉDIATE :
Insertion professionnelle de haut niveau à égalité avec les formations des grandes Universités y compris parisiennes.

Selon une enquête réalisée entre les différentes promotions, les diplômés de la spécialité Banque et Bourse se répartissent en deux grands groupes (avec une très grande majorité destinée au Barreau) : 

  • les étudiants voulant intégrer une direction juridique de banque ; 
  • les étudiants souhaitant intégrer le Barreau et exercer au sein de cabinets d’avocats d’affaires.

Les étudiants souhaitant intégrer une direction juridique de banque sont recrutés dans un délai moyen de 2 à 6 mois après leur diplôme. Dans ce cas, leurs débouchés professionnels sont exclusivement des recrutements dans les directions juridiques régionales ou nationales des établissements bancaires voire dans des banques exerçant à l’étranger (un cas de recrutement au Crédit Suisse à Zurich).

Deux recrutements ont été fait par l’Autorité des Marchés Financiers. Ce débouché devrait d’ailleurs être en plein essor en raison des besoins en jeunes diplômés de l’AMF. A ce titre le partenariat avec l’AMF est particulièrement stratégique.

Le niveau moyen de rémunération à l’embauche est de 45.000 à 50.000 euros annuels.

Les étudiants souhaitant exercer comme avocats ont un délai d’entrée dans la profession plus long en raison de la nécessité de passer le CRFPA puis de suivre le cursus obligatoire des écoles de formation du Barreau.

Les débouchés recensés se font dans les cabinets d’avocats d’affaires et principalement les cabinets parisiens français ou anglo - saxons.

Le niveau moyen de rémunération à l’embauche est de 55.000 à 65.000 euros annuels.

DOCTORAT :

Le premier étudiant diplômé du M2 de droit bancaire et financier ayant

poursuivi son cursus en doctorat a soutenu sa thèse en novembre 2016 avec les félicitations du jury. Un prochain étudiant diplômé du M2 de droit bancaire et financier s'inscrira en doctorat à la rentrée 2017.

Contact(s)

Composante

Lieu(x) de la formation

  • Le Mans

Plus d'infos

Début de la formation
18 septembre 2017