Besoin d'une information ?

RECHERCHEZ LE CONTENU QUI VOUS INTÉRESSE :
Logo Le Mans UniversitéLogo Le Mans Université
Portail Covid-19Portail Covid-19Portail Covid-19
Rechercher

Réseau SAM

Santé, Activité physique, Métiers de l’Ingénierie et des Sciences humaines | Sarthe Anjou Mayenne

Le Réseau SAMSanté, Activité physique, Métiers de l’Ingénierie et des Sciences humaines | Sarthe Anjou Mayenne

Santé, Activité, Métiers de l’ingénierie : 3 domaines qui se rencontrent pour former un réseau innovant, en réponse aux défis de demain, en Sarthe, Anjou et Mayenne !

 

Journée de lancement Réseau SAM - 27 novembre 2019Lancé en 2019, par les universités d’Angers et du Mans, le Centre hospitalier universitaire (CHU) d’Angers, les Centres hospitaliers du Mans et de Laval, le réseau SAM (Santé Activité Métiers de l’ingénierie) vise à promouvoir des collaborations interdisciplinaires et multi-sites dans le domaine de la santé. Le réseau est à présent porté officiellement par la Comue Angers-Le Mans et géré par un comité de pilotage et un comité opérationnel.

L'ambition du Réseau SAM est de faire travailler ensemble des professionnels, des praticiens, des enseignants-chercheurs
issus de diverses formations, pour réfléchir ensemble et développer des procédures et usages de nouvelles générations
technologiques.

Ils pourront prendre la forme d’équipements ou d’applications numériques permettant de répondre à leurs besoins, de développer de nouveaux programmes d’activités ambulatoires, de soins ou de nouvelles approches technologiques et numériques.

 

Une réponse aux défis de demain

Nos sociétés vont devoir répondre, dans un avenir proche, à de nouveaux défis situés au croisement de la technologie et de la médecine : par exemple la réduction des longs déplacements, l’utilisation des technologies de santé au plus proche de la personne ou l’usage des nouvelles techniques de l’information et de la communication. Inversement, dans une société de plus en plus numérisée et sédentaire, il est indispensable de promouvoir la pratique d’activités physiques dans le but de maintenir l’état de santé et l’autonomie.

Relever ces défis nécessite obligatoirement une approche pluridisciplinaire : opérateurs de santé (médicaux ou paramédicaux), spécialistes de l’activité physique, du mouvement et du sport, ingénieurs et techniciens, experts des problématiques en sciences humaines et sociales.

C’est face à ce constat que le réseau SAM s’est constitué, sous l’égide des universités d’Angers et du Mans, du CHU d’Angers, du CH du Mans et du CH de Laval, intégrant des professionnels multi-territoriaux et pluridisciplinaires.

 

Appel à Projets

Les Lauréats du premier appel à projets lancé par le réseau SAM :

Projet COMON (porté par S. Durand - Le Mans Université, et P. Allain - Université d’Angers).
Objectifs : étudier la faisabilité et les effets sur les patients atteints de la maladie de Huntington d’un programme de prise en charge basé sur les usages numériques, couplant activités physiques et stimulation cognitive.

Projet SLOW REVOFIT (M. Dinomais - CHU d’Angers et les Capucins).
Objectifs : analyser l’apport d’un enregistrement de la marche chez un amputé (avant/après intervention) par caméra ultra-rapide et développer des algorithmes d’analyse d’images de ces « ultra-ralentis » pour objectiver des modifications.

Projet BIOCAPT VIT B (N. Yaakoubi - École nationale supérieure d’ingénieurs du Mans, ENSIM).
Objectifs : trouver un biocapteur capable de mesurer la concentration en vitamine B3 dans le plasma d’individu, en vue de faciliter la détection des glaucomes (prévention des neuropathies optiques.

Projet SAAMPRES (S. Boucher - CHU d’Angers).
Objectifs : valider l’utilisation d’un appareil auditif équipé de divers capteurs d’actimétrie, en vue de réaliser une étude visant à caractériser l’activité physique et les interactions sociales verbales de patients presbyacousiques appareillés.

Projet DIGICOG (C. Annweiler - CHU d’Angers).
Objectifs : déterminer la faisabilité de l’utilisation du digitracking pour diagnostiquer précocement les troubles de la cognition.

Projet DIP (N. Delanoue – Université d’Angers, Laris). Objectifs : développer et valider un dynamomètre isocinétique portatif au niveau du genou pour l’évaluation des patients.

 

Fort de ce succès, le réseau SAM lancera son deuxième appel à projet lors de la journée du réseau le 12 octobre 2021.
Les initiatives devront être transdisciplinaires et comporter idéalement la participation de plusieurs sites géographiques entre Angers, Laval et Le Mans.
Les projets retenus seront labellisés SAM, recevront un fond d’amorçage, pourront bénéficier de l’accompagnement par un chargé de projet, et accéder à différents services comme la maison de la recherche clinique hémi-régionale.

 Télécharger l'appel à projet

  Plus d'info et programme de la journée du 12 octobre 2021 !

L’ouverture à de nouveaux partenaires

L’ancrage territorial est une volonté forte du réseau SAM d’abord au plan scientifique mais aussi sur la déclinaison des projets en réponse à des besoins concrets. Nous sommes donc à la recherche de partenaires industriels locaux, porteurs d’une idée ou prêts à soutenir un projet en collaboration.

Partagez : FacebookTwitterLinkedInMailImprimez