Besoin d'une information ?

RECHERCHEZ LE CONTENU QUI VOUS INTÉRESSE :
Logo Le Mans UniversitéLogo Le Mans Université
ActualitésActualitésActualités
Nous recrutonsNous recrutonsNous recrutons
Rechercher

Du rêve à l'orientation

Du rêve à l'orientation

Du rêve à l'orientation

Quel métier aviez-vous envie de faire enfant ? Quelle formation avez-vous finalement choisie ?

À l’occasion de la semaine de l’égalité femmes-hommes, les étudiant.e.s étaient invité.e.s à donner leur avis et à indiquer si leur sexe avait influencé d'une manière ou d'une autre leur orientation.

À partir des témoignages de 300 personnes (157 femmes / 118 hommes) un mur de post-its a été créé au SUIO-IP (hall d'entrée de la Bibliothèque Universitaire) permettant d'évaluer les correspondances ou les divergences.

 

Extrait des résultats

Le métier dont vous rêviez enfant …
  • Les filles et les garçons citent autant de métiers : 56 pour les filles, 57 pour les garçons.
  • Vétérinaire est le métier le plus cité, par les filles comme par les garçons.
  • Les métiers manuels sont très peu rêvés, encore moins chez les filles que chez les garçons.
  • Le trio de tête des métiers : Pour les filles : vétérinaire, professeure des écoles, médecin / Pour les garçons : vétérinaire, médecin, footballeur
  • Le trio de tête des métiers par grande catégorie : Pour les filles : métiers de la santé, de l’enseignement, artistiques et de la création / Pour les garçons : métiers de la santé,  de l’armée, intellectuels, scientifiques et de recherche.
  • Un groupe de métiers n’est cité que par les garçons : les métiers du sport. Et les métiers de l’armée sont beaucoup plus cités par eux que par elles. Du côté des filles, les métiers de l'accompagnement et du soin occupent une place très importante. Les métiers de la justice et du droit sont plus représentés chez elles que chez eux.

 

... Du rêve à la réalité
  • Les filières choisies et les métiers visés par les filles et les garçons sont éloignés des métiers rêvés pendant l’enfance mais cet éloignement est plus  important pour les garçons que pour les filles.
  • Parmi les métiers qui restent des objectifs pour les filles, on trouve en premier lieu ceux de vétérinaire et de professeur des écoles ; les secteurs de l’enseignement et de la santé restant très présents. En revanche, plusieurs métiers rêvés pendant l’enfance ne sont plus du tout d’actualité (neurologue, astronaute, chanteuse, coiffeuse…).
  • Pour les garçons, les métiers du sport figurent encore en assez bonne place, tandis que les métiers de vétérinaire et de médecin ne figurent plus parmi leurs objectifs. Globalement le secteur de la santé a reculé des trois quarts et les métiers de l’armée ont quasiment disparu de l’horizon des garçons.

 

Consulter le compte-rendu complet de l'étude

Schéma des métiers rêvés par les femmes

Schéma des métiers rêvés par les hommes

 

 

En savoir plus sur l'égalité femmes-hommes à l'Université

 

 

Partagez : FacebookTwitterGoogle PlusLinkedInMailImprimez