Besoin d'une information ?

RECHERCHEZ LE CONTENU QUI VOUS INTÉRESSE :
Logo Le Mans UniversitéLogo Le Mans Université
S'inscrireS'inscrireS'inscrire
Rechercher

Salariés du privé en CDD ou CDI

Formation professionnelle et continue

Salariés du privé CDD - CDI

1/ Le CIF : Congé Individuel de Formation - secteur privé

Le CIF (CIF CDI  ou CDD ou le CIF hors temps de travail) permet aux salariés ayant travaillé 24 mois consécutifs ou non au cours des 5 dernières années de suivre, à leur initiative et à titre individuel, des actions de formation.

Vous pouvez ainsi obtenir une autorisation d’absence d’1an pour suivre une formation à temps plein ou de 1 200 heures pour une formation à temps partiel.

Vous pouvez également bénéficier d’une prise en charge financière totale ou partielle (coût de la formation, rémunération, déplacements, hébergement) en vous adressant au fonds de formation (FONGECIF, OPACIF, FAFTT pour les intérimaires) auprès duquel votre entreprise cotise.

  • Pour plus d’informations : renseignez-vous auprès du FONGECIF   ou OPACIF de votre région.

 

2/ Le Plan de formation

Les employeurs peuvent financer des actions de formation via leur plan de formation.

Un salarié peut prendre l’initiative de demander à suivre une formation dans ce cadre. La loi n’impose aucune procédure : la demande et la réponse sont formulées librement, selon les usages ou les dispositions conventionnelles qui peuvent exister chez l’employeur. Celui-ci est libre de refuser ou d’accéder à la demande. S’il accepte, le départ en formation du salarié reste assimilé à l’exécution normale du contrat de travail.

Les frais de formation peuvent également être pris en charge par l’OPCA de l’employeur.

Vous devez, pour cela solliciter votre employeur.

 

3/ Le Compte Personnel de Formation CPF

Le CPF se substitue au DIF, Droit Individuel à la Formation. Le CPF permettra d'accumuler jusqu'à 150 heures de formation, à raison de 24 heures par année de travail jusqu'à 120h puis 12h par an jusqu'à 150h.

Le compte personnel de formation est ouvert pour tous les salariés et demandeurs d'emploi, dès l'âge de 16 ans et jusqu'à la retraite. Les droits acquis sont ainsi conservés tout au long de la vie professionnelle, même en cas de changement d'entreprise ou de période de recherche d'emploi. Les droits acquis sont mobilisés par le salarié pour financer des formations pendant le temps de travail (avec accord de l'employeur) ou hors temps de travail (sans avoir besoin de l'accord de son employeur).

Activez votre compte personnel de formation via le portail  :

 

www.moncompteformation.gouv.fr

 

4/ Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail en alternance entre un employeur et un salarié.

Il permet d’acquérir une qualification professionnelle (diplôme, titre, certificat de qualification professionnelle…) reconnue par l’État et/ou la branche professionnelle. L’objectif étant l’insertion ou le retour à l’emploi des jeunes et des adultes.

Il est accessible aux jeunes de 16 à 25 ans ou aux demandeurs d’emploi de plus de 26 ans, ainsi qu’aux bénéficiaires du RSA, de l’ASS ou de l’AAH.

Partagez : FacebookTwitterLinkedInMailImprimez