Besoin d'une information ?

RECHERCHEZ LE CONTENU QUI VOUS INTÉRESSE :
Logo Le Mans UniversitéLogo Le Mans Université
CoronavirusCoronavirusCoronavirus
Rechercher

Informations et ressources

Confinement et violences faites aux femmes

Confinement et violences faites aux femmes

Le confinement exacerbe les violences physiques et psychologiques que peuvent rencontrer les parents, les femmes et les personnes en situation de précarité. La mission égalité femmes / hommes, très active sur le sujet, vous rappelle les numéros d'urgence et les ressources utiles pour affronter ce type de situation.

Consigne générale

Ne restez pas confiné·e en cas de violences au sein de votre logement. « Mesdames, vous avez le droit de sortir pour porter plainte en commissariat et en gendarmerie même pendant le confinement » indiquait Marlène Schiappa, Secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, le 1er avril dernier.

Numéros à contacter en cas d'urgence

Signalement pouvant être effectué par les personnes victimes, les proches ou les témoins :

  • le 17 (ou le 112 sur téléphone portable): numéro d’urgence qui vous permet de joindre la police et la gendarmerie
  • le 114 : vous pouvez envoyer un SMS au 114 pour alerter en silence les forces de l’ordre, sans avoir besoin de parler à voix haute à proximité de l’agresseur.
  • le site Arrêtons les violences : plateforme mise en place par le gouvernement. Elle reste active vingt-quatre heures sur vingt-quatre et sept jours sur sept (24/7) et permet de dialoguer avec des forces de l’ordre formées aux violences sexistes et sexuelles de manière anonyme et sécurisée.
  • les pharmacies : vous pouvez signaler les violences dont vous êtes victime à votre pharmacien·ne qui se chargera de prévenir les forces de l’ordre. Dans le cas où votre conjoint violent insiste pour vous accompagner, vous pouvez dire « MASQUE 19 » au pharmacien ou à la pharmacienne qui vous sert. Ce système d’alerte pour les femmes victimes de violences de la part de leur conjoint est mis en place depuis le 27 mars dans les pharmacies.
  • le 119 (vingt-quatre heures sur vingt-quatre et sept jours sur sept) : pour les enfants en danger.
Pour vous aider, vous conseiller et vous accompagner
  • Le 3919 (du lundi au samedi, de 9h à 19h) : le numéro national de référence d’écoute téléphonique et d’orientation à destination des femmes victimes de violences (toutes les violences : violences conjugales, violences sexuelles, mariages forcés, mutilations sexuelles féminines, violences au travail), de leur entourage et des professionnel·le·s concerné·e·s. Anonyme, accessible, gratuit depuis un poste fixe ou mobile. 
  • Le 08 019 019 11 (ligne ouverte du lundi au dimanche, de 9h à 19h) : mise en place d’un numéro d’écoute pour les auteurs de violences, en lien avec la Fédération nationale d’accompagnement des auteurs de violences (Fnacav) pour prévenir les violences et les éviter.
  • le tchat du Ministère de l’Intérieur (24h/24h, 7j/7) : anonyme et gratuit, il permet d’avoir des premiers conseils sur ses droits et démarches, et d’être orientée vers un rendez-vous pour déposer plainte pour des violences sexistes et sexuelles .
Les ressources à l'Université

Propos ou gestes à connotation sexuelle, propositions de nature sexuelle non désirée, comportements ouvertement sexistes, comportements LGBTphobes, envoi de messages ou image à connotation sexuelle, pressions graves dans le but réel ou apparent d'obtenir un acte de nature sexuelle, agressions sexuelles, viol,... Il s'agit des délits punis par la loi. Les membres de la Cellule de Veille contre les Violences Sexistes ou Sexuelles (V2S) de l'Université sont à votre écoute et vous accompagnent dans vos démarches.

  • Vous pouvez également prendre contact avec le service d’aide psychologique (servicepsy@univ-lemans.fr) ou le service social (servicesocial @ univ-lemans.fr) du Centre de santé médico-psycho-social, également à votre disposition durant le fermeture de l'établissement.

 

Les ressources associatives locales

Afin d’apporter une réponse adaptée aux femmes victimes de violences conjugales pendant cette période de confinement sanitaire et en coordination avec l’ensemble des acteurs locaux impliqués, voici les associations et numéros de téléphone à votre disposition :

Autres ressources à votre disposition :
Le guide des parents confinés
Le guide de l'Assemblée des femmes

Partagez : FacebookTwitterLinkedInMailImprimez