Besoin d'une information ?

RECHERCHEZ LE CONTENU QUI VOUS INTÉRESSE :
Logo Le Mans UniversitéLogo Le Mans Université
Nous recrutonsNous recrutonsNous recrutons
Rechercher

Un projet novateur de coopération

Rapprochement des universités d'Angers et du Mans

Rapprochement des universités d'Angers et du MansUn projet novateur de coopération

Après 4 ans d’existence, la Comue UBL (Université Bretagne Loire), regroupant des universités, écoles et organismes de recherche en Pays de la Loire et Bretagne, sera dissoute le 1er janvier 2020. Conformément à leurs obligations réglementaires, l’Université d’Angers et Le Mans Université ont décidé de se lancer dans une dynamique partenariale stratégique qui devrait leur permettre de se renforcer sur la base d’un projet construit. Elles ont choisi de se fédérer dans le cadre d’une Comue expérimentale qui sera créée en 2020. Ce rapprochement stratégique sera un levier pour le développement scientifique, technologique et culturel des deux universités des villes d’Angers et du Mans et de leurs territoires respectifs, renforçant ainsi leur attractivité.

Des projets et valeurs en commun

L’Université d’Angers et Le Mans Université ont déjà noué de longue date des partenariats solides comme par exemple sur la première année commune aux études de santé (Pluripass), des laboratoires et projets de recherche (3LAM, Temos, réseau SAM…), des projets lauréats du Programme Investissements d’Avenir liés à l’orientation des lycéens et à la réussite des étudiants (Thélème, Étoile)…

Des synergies entre communautés

Fortes de leurs réussites et après une étude d’opportunités et un travail de réflexion de plus de 18 mois, il apparait que les deux universités, toutes deux pluridisciplinaires, disposent de complémentarités fortes qui sont autant d’atouts à mettre en commun et à valoriser dans le cadre d’une dynamique de renforcement mutuel. Objectif : développer les synergies entre communautés.

Création d’une communauté d’universités expérimentale

L’Université d’Angers et Le Mans Université ont donc décidé de se fédérer dans le cadre d’une Comue (communauté d’universités et d’établissements) expérimentale qui verra le jour en 2020. Cet établissement expérimental est novateur dans sa structuration et ambitieux dans ses objectifs. Pensé dans le respect des personnalités morales de chacune des deux universités, il se donnera les moyens, dès sa création, de coordonner sur les territoires angevin et manceau, dans le cadre de pôles dédiés, des compétences qui pourront notamment relever de la recherche, de la valorisation, de l’offre de formation, de la vie étudiante, des relations internationales, de la qualité de vie au travail ou encore du numérique. Ces pôles fonctionnels, briques essentielles du rapprochement, se constitueront au fur et à mesure de la création ou de la maturation des projets communs actuels ou à venir. En parallèle, et de manière plus transversale, la Comue pourra porter des composantes communes.

Cette dynamique partenariale doit permettre aux deux universités de se renforcer sur la base d’un projet stratégique à 10 ans. Une autoévaluation est prévue au bout de 4 ans.

La présidente de Région, les présidents d'université et les maires d'Angers et du Mans ont tenu une conférence presse commune le 28 novembre

Un projet soutenu par les collectivités locales

« Le chemin tracé est stratégique : il s'agit de conduire des projets partagés ensemble. L’expérimentation par projets développera progressivement une pratique commune aux personnels de chacune des universités.» Stéphane Le Foll, maire du Mans, président de Le Mans Métropole, ancien ministre.

« Les universités d’Angers et du Mans travaillent depuis plus de deux ans à leur rapprochement. C’est un travail de fond et de qualité qui a été réalisé. J’en suis très heureux. Cette ambition commune doit permettre aux deux sites de développer des actions de proximité qui favorisent la réussite des étudiants et leur insertion professionnelle. Dans le même temps, elle va permettre de consolider les pôles d’excellence dans les domaines de la recherche et de l’innovation, et ce dans des secteurs bien identifiés et économiquement porteurs.» Christophe Béchu, maire d’Angers, président d'Angers Loire Métropole.

 

Consulter le dossier de presse complet (28/11/2019)

Partagez : FacebookTwitterLinkedInMailImprimez