Chaire neutralité carbone 2040

La Chaire neutralité carbone 2040

Les collectivités territoriales et les entreprises ont besoin d’appui pour accélérer la transition énergétique afin d'atteindre la neutralité carbone en 2050.

C’est dans un contexte d’urgence lié au changement climatique qui s’accélère, que Le Mans Université s’engage dans cette transition sociétale en lançant sa chaire Neutralité Carbone 2040.

Cette Chaire pluridisciplinaire, portée par Fabien Bottini, professeur des universités en droit public et membre sénior de l'Institut Universitaire de France, regroupe des enseignants-chercheurs issus de l’ensemble des laboratoires de l’Université.

La diversité de leurs thématiques de recherche va permettre d’accompagner le territoire dans son évolution en repensant l’urbanisme et les mobilités, en développant de nouvelles énergies, en aidant aux changements dans l’industrie, l’agriculture ou nos habitudes de modes de vie, en aidant les autorités à adapter l'action publique, notamment locale, de façon à la rendre plus performante au regard du défi "écolonomique...". Sans que la liste soit exhaustive.

Qu'est-ce qu'une chaire ?

Une chaire est un outil de promotion d'une discipline ou d'un savoir émergent, en se voulant être une interface en le milieu universitaire et le monde socio-économique. Son rôle est de favoriser la transmission des connaissances et promouvoir la recherche dans une logique de cercle vertueux entre recherche fondamentale et appliquée.

Objectifs

La Chaire Neutralité Carbone 2040 repose sur les compétences pluridisciplinaires des laboratoires de l’Université et s’articule sur plusieurs axes :

  • construire les territoires de demain et y vivre,
  • décarboner les mobilités, l’industrie et l’agriculture,
  • développer de nouvelles énergies,
  • accompagner l’acceptabilité sociétale.

Pour atteindre ces objectifs, l’Université s’appuiera sur les travaux de recherche menés par les enseignants-chercheurs. Son offre de formations évoluera également pour répondre aux aspirations des nouvelles générations d’étudiants impactées par l’urgence climatique.

Financée par l’Université à hauteur de 200 000 € avec l’aide de l’état, la Chaire NC 2040 va permettre de renforcer les plates-formes techniques des laboratoires, notamment dans le domaine de la capture et du stockage de CO2 ou encore de la production d’un hydrogène vert. Elle financera également des actions de recherche collectives et des opérations de communication pour encourager le dialogue avec les citoyens.

Elle développera enfin une ingénierie spécialisée au service des acteurs publics et privés, pour les accompagner face aux défis du dérèglement climatique.

La Chaire est dotée d’un Comité Stratégique et Scientifique (CSS) et d’un Comité Opérationnel de Pilotage qui permettent une coordination efficace des actions menées par la Chaire.

La Chaire Neutralité Carbone a été créée par Le Mans Université grâce au soutien financier de l'État et a eu pour premier et principal partenaire historique Le Mans Métropole. Depuis, ils ont été rejoints par les Départements de la Mayenne et de la Sarthe.