Besoin d'une information ?

RECHERCHEZ LE CONTENU QUI VOUS INTÉRESSE :
Logo Le Mans UniversitéLogo Le Mans Université

Mélanie Feugeret

Mélanie Feugeret

Mélanie Feugeret

Mélanie, chimiste par goût

L’attitude est sérieuse et volontaire. Mélanie Feugeret, étudiante en L3, manipule les éprouvettes et autres matériels de verrerie dans un laboratoire du bâtiment physique-chimie. Chaussée de talons, la jeune femme de 20 ans porte une blouse blanche, trouée « à cause des produits chimiques ». Elle s’est spécialisée, l’an passé, en chimie car « c’est plus concret. Et la physique ne me passionnait pas », explique Mélanie. Après un bas S, la jeune fille quitte sa maison natale de Mortagne-au-Perche (61) pour un petit appartement dans le centre-ville du Mans. Elle souhaitait depuis longtemps être ingénieur chimiste. En première année physique-chimie à l’université, lorsque la moitié de la promotion se réoriente, Mélanie s’accroche. Elle travaille d’arrache-pied pour décrocher sa place dans un master professionnel de chimie analytique de Nantes. Et elle effectue ses stages dans le monde cosmétique. Son rêve. « J’aimerais bien aussi travailler dans le contrôle de l’eau ou dans un laboratoire pharmaceutique. » Les récents scandales ne lui font pas peur. Au contraire, « ça me donne envie de contrôler ces produits ». Licence Physique chimie

 

Article extrait des éditions 2017 et 2018 du magazine Etudes Sup, conçu et réalisé par le Syndicat mixte d’aménagement et de promotion de la technopole de l'agglomération mancelle, en collaboration avec le Service communication externe de la Ville du Mans - Le Mans Métropole.

 

Retour au portrait ->

Partagez : FacebookTwitterLinkedInMailImprimez