Besoin d'une information ?

RECHERCHER LE CONTENU QUI VOUS INTÉRESSE :
Logo Le Mans UniversitéLogo Le Mans Université

    Résultats scientifiques : de nouvelles perspectives pour l’encodage et la sécurisation des données numériques

    Mads Weber enseignant-chercheur en physique et son équipe de l’Institut des Molécules et Matériaux du Mans (UMR - CNRS 6283), ont réussi à faire basculer un « motif de domaine », élément de base du stockage de l’information binaire, d’un état magnétique vers un état électrique.

    Ces travaux de recherche, menés en collaboration avec des équipes suisses (ETH Zurich) et japonaises (RIKEN, Université de Tokyo), ouvre des perspectives pour l’encodage et la sécurisation des informations numériques en la rendant par exemple indétectable par la présence de champs magnétiques externes.

    Transfert magnétoélectrique de domaines. L'application d'un champ magnétique transforme un motif de domaine magnétique en un motif ferroélectrique, tout en l'effaçant simultanément à l'état magnétique d’origine. Un champ électrique inverse le processus. La conversion est permise grâce l’existence d’un ordre caché sans aimantation ni polarisation qui agit comme une mémoire temporaire pour le transfert d'informations. © Mads Weber

     

     

    Retrouver l'article publié dans Science
    Magnetoelectric transfer of a domain pattern (2022)
    Auteurs : Ehsan Hassanpour, Yannik Zemp, Yusuke Tokunaga, Yasujiro Taguchi, Yoshinori Tokura,Thomas Lottermoser, Manfred Fiebig & Mads C. Weber

     

     A lire également la publication du CNRS
    Le transfert magnétoélectrique d’un motif de domaine pour la protection des données numériques