• PDF

AXE 2 : FONCTIONNEMENT ET REPRESENTATIONS DES SOCIETESFonctionnement et représentations des sociétés

            1. Normes et déviances

 Le concept de norme dont il s’agit ici inclut d’une part le normatif, que l’on peut appeler les règles, c’est-à-dire les normes explicitées par une autorité dans des règlements ou des codes, et d’autre part, les normes implicites que génère la société et auxquelles se conforment beaucoup de comportements. Le terme de « déviances » désigne des écarts aux normes qui en sont une subversion (le dysfonctionnement, le désordre), ou qui tendent à générer une norme concurrente. Phénomènes sociaux de première importance, les déviances présentent souvent un grand intérêt, même quand leur dimension est marginale car, par la subversion des normes, elles permettent de les observer. Normes et déviances sont particulièrement étudiées dans la relation entre hommes et femmes, en menant une histoire sociale et culturelle du genre. Face aux déviances et aux désordres, la justice n’est pas considérée seulement comme un instrument de répression et de contrôle social, mais comme un outil de régulation, et même de protection sociale, particulièrement dans le cas de l’enfance et de la jeunesse. Les acteurs de la santé sont, de même, étudiés dans une perspective de prévention et d’intégration sociale. Ce domaine d’études est largement ouvert à l’interdisciplinarité et, d’une façon générale, à l’ensemble des sciences sociales : sociologie, anthropologie, histoire du droit, etc.

            2. Richesses, travail et groupes sociaux

L’histoire sociale, en plein renouveau, est abordée par le CERHIO dans quatre grands chantiers. En premier lieu, le groupe souhaite mettre à la disposition de la communauté scientifique de nouvelles sources – le plus souvent inédites – dont la plupart portent sur l’Ouest de la France. En second lieu, nous mettons en œuvre des enquêtes prosopographiques d’un genre nouveau, qui permettent une compréhension particulièrement fine des dynamiques sociales : elles permettent de réexaminer la question de l’identité sociale, et nous conduisent à étudier la mobilité individuelle. En troisième lieu, le travail fait l’objet d’un questionnement spécifique, abordé selon trois angles : les rémunérations, les communautés de métiers et le travail féminin. En quatrième lieu, enfin, nous analysons le système seigneurial, envisagé du point de vue du prélèvement et de la gestion des biens seigneuriaux.

            3. Cultures et anthropologie culturelle

L’histoire de la culture matérielle et l’anthropologie culturelle regroupent au sein du CERHIO plusieurs chercheurs dont les travaux mettent en jeu les usages du corps : ornement et apparences ; hygiène et pudeur ; maintien, postures, etc. C’est donc une histoire du corps qui se dessine comme un deuxième niveau de la recherche. Il en commande un troisième : la mise en valeur de goûts et d’apparences. Les systèmes de représentations sont, en effet, des stratégies repérables à travers des sociabilités que les chercheurs veulent interroger : elles participent d’une étude politique au sens large, impliquant les distinctions sociales et de genre, dont l’analyse est la finalité principale de cette orientation de recherche. Concrètement, les thématiques réunies sont ordonnées selon trois registres : vêtement et pratiques vestimentaires, danse et divertissement, usage différencié des boissons – considéré dans sa relation aux processus de distinction sociale. Les deux premières portent, pour l’essentiel, sur les périodes moderne et contemporaine, la troisième constituant un essai d’appréhension sur un très long terme. Les sociétés de l’Ouest sont au cœur de la réflexion, mais celle-ci implique évidemment de larges confrontations dans l’espace français et européen.

Retour

 

Contacts

Laurent BOURQUIN
Vice-Président Recherche

 

Nathalie METAIRIE

Responsable Administrative
Tél : 02 43 83 30 09

 

Magali GARDET

Secrétariat
Tél : 02 43 83 30 19

recherche @ univ-lemans.fr

Yves Auregan, directeur de recherche CNRS au Laboratoire d'Acoustique de l'Université du Maine (LAUM) a reçu une Étoile de l'Europe pour la coordination du projet FlowAirS qui vise à réduire les bruits dans les domaines du transport, du bâtiment et de la génération de puissance.

En savoir plus