Besoin d'une information ?

RECHERCHEZ LE CONTENU QUI VOUS INTÉRESSE :
Logo Le Mans UniversitéLogo Le Mans Université
ActualitésActualitésActualités
S'inscrireS'inscrireS'inscrire

Arts, lettres, langues

Arts, lettres, langues

Arts, lettres, langues

Léna reste fidèle au papier

« Parfois, je peux lire jusqu’à trois livres par semaine ! », indique, pétillante, Léna Roucheteau, originaire de Saint-Mars d’Outillé. La jeune fille de 18 ans a fait ses premiers pas sur le campus manceau il y a quelques mois, en s’inscrivant en lettres modernes. Après un bac L obtenu au lycée Bellevue, elle souhaite poursuivre en voie littéraire car elle a un objectif : travailler dans l’édition. Alors, Léna s’en donne les moyens. Passionnée par les livres et par sa formation, elle connaît par cœur les recoins de la bibliothèque universitaire, pour travailler au calme. Ses cours traitent de grammaire, littérature, linguistique, communication... Pour elle, la formation « permet de développer la réflexion et l’esprit critique ». Après sa licence, Léna souhaiterait étudier en master métiers du livre et de l’édition. « Je sais que c’est un secteur difficile d’accès, avec peu de débouchés... Mais je veux essayer. » A l’ère des livres numériques, l’étudiante se réfugie dans le papier. « Sentir le papier, c’est plus réel. Avec un vrai livre, j’ai l’impression qu’on se crée plus facilement un monde, comme une appartenance. » Licence Lettres

 

 

 Clara suit une formation qui ouvre les frontières

Après son BTS, Clara Cizel (20 ans) a intégré la licence professionnelle commerce international en agroalimentaire, parcours trilingue à Le Mans Université. « J’adore l’agriculture et l’international et cette formation allie les deux », souligne la jeune étudiante. « J’ai beaucoup travaillé dans le monde agricole, il me reste la partie transformation et commerce que je vais découvrir pendant ce parcours », précise l'étudiante. Cette formation est assurée par des professionnels et des professeurs. « Les formateurs nous apportent beaucoup par leur expérience ». Cette licence professionnelle s’articule en trois volets : la partie agro-alimentaire, le commerce international et enfin un stage à l’étranger. Particularité ? L’enseignement d’une deuxième langue en plus de l’anglais. « Pour le stage, il faudra trouver une entreprise française pour laquelle je vais proposer de faire une étude de marché sur un pays ou apporter des solutions et conseils dans les domaines agroalimentaire et le commerce ». À l’issue de la formation, la titulaire du diplôme pourra rejoindre une entreprise spécialisée dans l’agroalimentaire travaillant à international. Licence professionnelle Métiers du commerce international

 

 

 

Articles extraits des éditions 2017 et 2018 du magazine Etudes Sup, conçu et réalisé par le Syndicat mixte d’aménagement et de promotion de la technopole de l'agglomération mancelle, en collaboration avec le Service communication externe de la Ville du Mans - Le Mans Métropole.

 

Partagez : FacebookTwitterGoogle PlusLinkedInMailImprimez