Besoin d'une information ?

RECHERCHEZ LE CONTENU QUI VOUS INTÉRESSE :
Logo Le Mans UniversitéLogo Le Mans Université
S'inscrireS'inscrireS'inscrire
Rechercher

12 février 2019

Café thèse - 12 février 2019

Contact : ADoUM

Café thèse - 12 férvier

Découvrez les travaux de recherche des doctorants en 5 minutes top chrono ! Les sujets sont présentés de manière accessible afin que le public puisse comprendre et s'approprier le sujet

Cette fois deux sujets de thèses seront présentés :

 

Clémence Nicolas, doctorante 3è année à l'IMMM 

Nouveaux matériaux à base de polydicyclopentadiène en vue de leur utilisation en environnement hostile pour l'extraction du pétrole offshore

Résumé :La demande croissante de pétrole, ainsi que la diminution des réserves terrestres, rendent les gisements offshores en eau profonde économiquement viables. Néanmoins, les conditions d’extraction dans cet environnement hostile nécessitent de disposer de matériaux présentant des propriétés adaptées. Parmi les matériaux polymères envisageables, le polydicyclopentadiène présente d’excellentes performances physiques et mécaniques particulièrement intéressantes qui justifient son utilisation comme matériau de protection. Cependant, son éventuelle utilisation dans des applications à haut risque environnemental nécessite d’améliorer son comportement face au vieillissement. Mes recherches consistent donc à élaborer de nouveaux matériaux à base de polydicylopentadiène comportant des antioxydants innovants.

Juliette Douillet, doctorante 2è année à l'ESHS (Tours)

Flaubert, Baudelaire : Le choc de la modernité.

Résumé : 1857 a été retenu par l’histoire littéraire comme la date d’une double révolution romanesque et
poétique, puisqu’en cette même année, à quelques mois d’intervalle et pour le même délit, ont
comparu devant la justice Madame Bovary et Les Fleurs du mal.
Tous deux exactement contemporains, puisqu'ils sont nés en 1821, Flaubert et Baudelaire ont donc
vécu dans le même « moment littéraire ».
Ma thèse se propose d'étudier ces deux auteurs à travers le prisme de la correspondance et de leurs
œuvres à travers la notion centrale de modernité théorisée par Baudelaire dans Le Peintre de la vie
moderne. Il faudra donc s'interroger sur la place de l'écrivain face à cette modernité et,
parallèlement, sur les réactions de la critique contemporaine avant de s’intéresser à la manière dont
cette modernité se retrouve dans les œuvres des deux auteurs.

mardi 12 février, 13h15/13h45
hall de EVE
Gratuit, participation demandée pour les boissons

Partagez : FacebookTwitterLinkedInMailImprimez