Besoin d'une information ?

RECHERCHEZ LE CONTENU QUI VOUS INTÉRESSE :
Logo Le Mans UniversitéLogo Le Mans Université
Portail Covid-19Portail Covid-19Portail Covid-19
Rechercher

Investir pour construire des passerelles entre le lycée et l’université

Investir pour construire des passerelles entre le lycée et l’université

Investir pour construire des passerelles entre le lycée et l’université

Par Ouest-France Communication


Depuis 2017, Le Mans Université et l’université d’Angers expérimentent, dans le cadre du programme d’investissements d’avenir Thélème, une organisation favorisant la réussite des étudiants fondée, en partie, sur deux dispositifs de tutorat.

Nouveau président de Le Mans Université, Pascal Leroux croit fermement aux vertus du tutorat. @Marion Billou
Le premier pour renforcer les liens entre les lycées et l’université.

« L’idée est de travailler avec les lycéens sur la filière la plus adaptée pour eux, en amont de leur entrée à l’université », précise Pascal Leroux, président de Le Mans Université. Concrètement, des enseignants-chercheurs interviennent plus fréquemment dans les lycées, tout comme « des étudiants qui sont sollicités pour assurer un tutorat scolaire et donner des conseils d’orientation ». Ces tutorats peuvent aussi contribuer « sur une période courte pour les uns, plus longue pour d’autres, à préciser les projets professionnels ». Pour les lycéens qui auraient encore des doutes, des tests d’autoévaluation sont proposés.

Le second dispositif de tutorat s’adresse aux étudiants en première année de licence.

Il vise à accompagner les étudiants en difficultés, mais aussi à stimuler davantage les meilleurs profils. « L’objectif est de s’adapter au mieux au rythme des étudiants et de favoriser la réussite, que certains aient besoin de deux, trois ou quatre ans », poursuit Pascal Leroux. Et grâce à l’enseignement à distance et à la modification du cadre d’évaluation, l’individualisation des parcours est plus aisée.

Pour ces deux dispositifs, Le Mans Université s’appuie d’une part sur des étudiants de 2e ou 3e année, qui peuvent consacrer, dans le cadre de leur cursus, quelques heures à un engagement citoyen, et d’autre part sur des doctorants et enseignants.

 

Découvrez le tutorat à l'Université.

 

Source : Ouest-France Communication
Retrouvez notre dossier complet

Partagez : FacebookTwitterLinkedInMailImprimez