Besoin d'une information ?

RECHERCHEZ LE CONTENU QUI VOUS INTÉRESSE :
Logo Le Mans UniversitéLogo Le Mans Université
Portail Covid-19Portail Covid-19Portail Covid-19
Rechercher

Filière Hydrogène

Jérôme Lhoste récompensé pour ses travaux sur l’hydrogène vert

La recherche pour un hydrogène vert récompensée à Le Mans Université.

Le projet de recherche MELODHY porté par Jérôme Lhoste a reçu le Prix « Coup de cœur » de la Fondation Entreprise Grand Ouest.
C’est à l’occasion de la Journée Scientifique Hydrogène organisée le 20 septembre 2021, qu’il se verra remettre cette distinction pour ses recherches menées à l’Institut des Molécules et Matériaux du Mans (IMMM - UMR CNRS 6283).

Depuis plusieurs années, Jérôme Lhoste, enseignant-chercheur en Chimie des matériaux, focalise ses travaux de recherche sur la production d’hydrogène et notamment sur les solutions à mettre en place pour tendre vers un hydrogène « vert ». Si l’hydrogène semble être un atout pour lutter contre le réchauffement climatique, sa production actuelle nécessite l’utilisation de combustibles fossiles tels que le charbon ou le gaz naturel, qui conduisent à une émission importante de gaz à effet de serre.

Toutefois, il peut être également produit grâce à un procédé plus « vert » avec l’électrolyse de l’eau. Cette méthode consiste à décomposer l’eau en oxygène et hydrogène en appliquant un courant électrique issu des énergies renouvelables entre deux électrodes.

L’un des enjeux du projet MELODHY est de rendre économiquement viable cette méthode respectueuse de l’environnement, notamment avec la réduction d’énergie électrique utilisée. Pour y parvenir, Jérôme Lhoste et son équipe se sont penchés sur l’utilisation d’un « super » catalyseur à base de fluor et de fer. Non seulement, il permet de diminuer la quantité d’électricité nécessaire à la dissociation des molécules d’eau mais de plus, il est éco-compatible et d’un prix inférieur aux catalyseurs actuels.

L’objectif de ces travaux de recherche est avant tout d’atteindre la neutralité carbone et de proposer une production d’hydrogène « vert » à moindre coût. Aujourd’hui, le secteur du transport mais aussi de l’industrie chimique sont les principaux consommateurs de cette énergie du futur.

 

Le Mans Université développe depuis quelques années une réelle dynamique de recherche sur la filière hydrogène au sein de son Institut des Molécules et Matériaux du Mans (IMMM - UMR CNRS 6283). Le 20 septembre 2021, elle co-organise avec Le Mans Métropole une journée scientifique au Palais des congrès du Mans avec pour thématique "Hydrogène : de la production aux usages".

A cette occasion, de nombreux chercheurs du territoire ligérien viendront exposer leurs travaux.
C’est aussi lors de cet évènement que Jérôme Lhoste recevra son prix « Coup de cœur » de la Fondation Entreprise Grand Ouest.

 

MINI BIO
Jérôme Lhoste - enseignant-chercheur en Chimie des matériaux
Master « granulats et colloïdes » obtenu en 2005 à l’université de Bordeaux
Doctorat « chimie de l’état solide » obtenu en 2009 à Le Mans Université
Maître de conférence depuis 2012
Habilité à Diriger des Recherches depuis 2021

 

A propos de la Fondation d’Entreprise Grand Ouest

La Fondation d’Entreprise Grand Ouest, née sur une initiative de la Banque Populaire Grand Ouest, soutient et encourage les associations et les chercheurs des 12 départements du Grand Ouest dans les domaines de la solidarité, la culture, la recherche publique et la préservation du patrimoine naturel et maritime.

Dans le cadre de son appel à projets dédié, elle accompagne, depuis toujours, la recherche fondamentale et appliquée dans le milieu académique et universitaire, source d’innovation et de création d’emplois sur le territoire. Cette année, elle a souhaité porter une attention particulière aux projets portant sur la recherche médicale issue des établissements publics ainsi que les travaux liés aux transitions sociétales ou environnementales. Le projet MELODHY de Jérôme Lhoste, enseignant-chercheur en Chimie des matériaux, a séduit notre jury et répond aux enjeux climatiques actuels.

 

 

La recherche sur l'hydrogène à Le Mans Université

A l’Institut des Molécules et Matériaux du Mans (IMMM • UMR CNRS 6283) une équipe travaille sur la production d’un hydrogène vert décarboné par réaction d’électrolyse de l'eau. Cette réaction consiste en la dissociation de l’eau (H2O) en dioxygène (O2) et en dihydrogène (H2) par de l’électricité provenant uniquement des énergies renouvelables. Actuellement, cette dissociation nécessite l’utilisation de catalyseurs à base de métaux précieux tels que le platine, dont le prix est prohibitif et les quantités sur terre sont limitées. Leurs recherches se consacrent donc à la préparation de nouveaux catalyseurs peu couteux à base d’éléments abondants sur terre, éco-compatibles et non toxiques tels que le fer associé à un élément singulier, le fluor exaltant les performances de ces matériaux. Le développement de cette classe de matériaux fluorés pourrait représenter la future génération de catalyseurs en réponse aux enjeux du développement durable.

 

 

Lorsque le dihydrogène est produit à partir de biomasse, des matériaux innovants sont aussi nécessaires pour sa purification. Une nouvelle génération de matériaux poreux éco-compatibles devra permettre de supprimer les procédés industriels classiques nécessitant des unités de séparation énergivores. Certains de ces nouveaux matériaux mis au point au laboratoire peuvent aussi capter le CO2 (gaz à effet de serre) et leur développement fournira donc à la fois une solution de production d’un H2 vert à partir de biomasse et l’accès à du CO2 ultra-pur et réutilisable dans le domaine médical ou agro-alimentaire. 

 

Partagez : FacebookTwitterLinkedInMailImprimez