Besoin d'une information ?

RECHERCHEZ LE CONTENU QUI VOUS INTÉRESSE :
Logo Le Mans UniversitéLogo Le Mans Université
Portail Covid-19Portail Covid-19Portail Covid-19
Rechercher

Deux distinctions pour un étudiant en Licence droit

Simulation du Conseil de l'Union européenne

Un étudiant de droit lauréat de la Simulation du Conseil de l'Union européenne

Du 1er au 7 mai 2021, se tenait l'édition 2021 de la Simulation du Conseil de l'Union européenne à laquelle a participé Franck Ségui, étudiant en 3ème année de Licence Droit parcours Commom Law and Legal English à Le Mans Université.
Les deux distinctions individuelles lui ont été attribuées : le « Prix de la meilleure entrevue » et le « Prix du meilleur orateur ».
Une première pour un étudiant de Le Mans Université !

Portrait d'un jeune homme motivé et déterminé

De parents militaires, Franck Ségui a toujours été un jeune homme indépendant, au caractère adaptatif et a toujours su qu'il souhaitait faire du droit. Son rêve était d'être magistrat.

Lorsque la famille s'installe en Sarthe, Franck s'inscrit sans hésiter à la Faculté de Droit, Sciences économiques et de gestion du Mansoù la licence Droit est une évidence. En 2ème année, l'étudiant se spécialise alors en droit européen et international.
Franck s'inscrit, dès sa 1ère année de Licence, au parcours Common Law and Legal English pour développer ses connaissances en droit européen et international et ainsi acquérir une formation anglophone.

Sur les conseils d'Hélène Raspail (Enseignante-chercheure en droit public à Le Mans Université et juge-assesseur auprès de la Cour nationale du droit d’asile, nommée par l’UNHCR – l’agence des Nations Unies pour les réfugiés), il s'inscrit au programme d'ERASMUS +, où la Grèce devient son nouveau pied à terre durant 3 mois.

La crise de la COVID-19 lui impose de réfléchir plus intensément à son projet professionnel.

J'ai observé les profils des étudiants en Master. Ils avaient tous effectué des stages mais avec la crise sanitaire, cela m'était très difficile d'en trouver. J'ai alors décidé sur les conseils de Madame Raspail, de m'inscrire à la Simulation du Conseil de l'Union Européenne, dans le but de me démarquer dans mon parcours, nous raconte Franck.

 

La crise sanitaire, alliée de la réussite

Notre étudiant nous prouve rapidement que la crise lui a été bénéfique :

J'ai pu suivre mes derniers cours de la Faculté du Mans, suivre ceux auxquels je me suis inscrit en Grèce et participer à distance à cet exercice porté par une association nord-américaine et organisé cette année à l'international.

 

Un exercice complexe mais passionnant

Imaginez 40 étudiants du monde entier, traitant des sujets d'actualité parfois sensibles (tels que le Pass sanitaire européen ou bien encore de la pollution spatiale de l'orbite basse lors de séances de débat), qui se retrouvent avec l'objectif commun : débattre et incarner un ministre d'un des 27 Êtats membres de l'Union.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Franck témoigne de la facilité d'accès à cet évènement, les avantages et l'organisation de celui-ci :

Pour seulement 15 dollars canadien, j'ai pu participer à cet exercice auquel je n'aurais peut-être pas pu me joindre si cela avait été organisé en présentiel.
Proposer des amendements sur les directives telles que j'ai pu les citer auparavant, m'a demandé environ 1 à 2h de préparation avant chaque caucus (= séances de débat). Au total 7 séances ont eu lieu allant de 2 à 3h.
J'ai appris énormément sur les formalités, augmenté mes connaissances dans des domaines précis et actuels.

 

Un résultat à la hauteur de l'investissement

Avec un tel travail personnel, une motivation à toute épreuve, Franck s'est vu attribuer les deux distinctions individuelles proposées : le « Prix de la meilleure entrevue » et le « Prix du meilleur orateur ».

Aujourd'hui, l'étudiant a déjà anticipé la suite de son cursus et a une idée bien précise de son avenir :

J'attends désormais le résultat de mes candidatures en Master Droit européen. Je me suis également inscrit en parallèle au Certificat d'Études Juridiques Internationales à l'IHEI (Institut des Hautes Études internationales, Panthéon-Assas).

Au terme d'un Master 2, je souhaiterai candidater au Master of Arts au Collège d'Europe (à Bruges) avec l'objectif d'exercer ensuite, au Service européen pour l'action extérieure (ce qui équivaut en France au Ministère  de l'Europe et des Affaires étrangères).

 

 

Découvrez la Faculté de Droit, Sciences économiques et de gestion et la licence Droit.
Téléchargez la fiche du parcours Common Law and Legal English.

Partagez : FacebookTwitterLinkedInMailImprimez