Besoin d'une information ?

RECHERCHEZ LE CONTENU QUI VOUS INTÉRESSE :
Logo Le Mans UniversitéLogo Le Mans Université
Portail Covid-19Portail Covid-19Portail Covid-19
Rechercher

Les sciences à Le Mans Université : 9 filières pour se préparer aux métiers de demain

Les sciences à Le Mans Université : 9 filières pour se préparer aux métiers de demain

Les sciences à Le Mans Université : 9 filières pour se préparer aux métiers de demain

Par Ouest-France Communication


De l’acoustique aux sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) en passant par la chimie, les mathématiques…, la Faculté des Sciences et Techniques du Mans propose des formations dans neuf filières différentes. Un large choix ouvert à tous les étudiants dans un environnement dédié à l’innovation.


L'accompagnement des étudiants, un point fort de Le Mans Université pour réussir dans les sciences appliquées comme dans la recherche.
| Crédit Marion Billou

 

« À la faculté des sciences, les étudiants sont formés à des technologies qui feront notre quotidien dans 20 ou 30 ans, souligne Florent Calvayrac, le directeur de la Faculté des Sciences et Techniques. Par exemple, cela fait 25 ans que nous travaillons sur les nanoparticules présentes dans les gaz d’échappement qui préoccupent tant les constructeurs automobiles aujourd’hui. »Chacune des neuf filières (acoustique, biologie, chimie, géosciences, informatique, mathématiques, mécanique, physique et Staps) est associée à un laboratoire ou un institut de recherche, en sciences de la vie et de la terre, performance sportive, informatique par exemple. Un atout pour les étudiants dont les cours sont en très grande partie assurées par des enseignants qui sont aussi chercheurs.La faculté héberge notamment le laboratoire d’acoustique, qui bénéficie d’une notoriété internationale depuis de nombreuses années. « Depuis les années 1960, on y a élaboré des théories utilsées aujourd'hui  dans le monde entier », rappelle Florent Calvayrac. Quant aux formations en physique et chimie, elles s’appuient sur l’excellence de l’Institut des molécules et matériaux, doté d’équipements de pointe et de savoir-faire reconnus à l’échelle internationale.

 

Une passerelle vers des écoles d’ingénieurs…

À cet environnement stimulant tourné vers la recherche, s'illustrant au travers des formations doctorales ( bac+8), s’ajoutent de nombreuses possibilités de parcours de formation et des débouchés professionnels variés. Fini le temps où l’on choisissait la Faculté des Sciences et Techniques exclusivement pour devenir professeur ou chercheur. Il suffit de lire les portraits d’étudiants mis en ligne sur le site de la faculté pour s’en rendre compte.La faculté constitue une passerelle vers les écoles d’ingénieurs, qui cherchent de plus en plus à diversifier le profil de leurs étudiants. Elle dispose ainsi d’une classe préparatoire intégrée. Il est également possible de rejoindre une école après une licence ou un master. « Un étudiant avec un master en physique avec une mention a de fortes chances d’être pris dans une école d’ingénieurs », indique Florent Calvayrac.Il existe aussi des passerelles avec les études de santé. Depuis la mise en place des nouvelles modalités d’accès, les étudiants qui ont échoué au concours peuvent valider une première ou une deuxième année de licence dans la discipline de leur choix à la faculté.

 

Un tremplin vers l’emploi

La Faculté des Sciences et Techniques de Le Mans Université se distingue aussi par de bons taux d’insertion professionnelle après les licences et les masters. « Nous sommes régulièrement cités en tête des palmarès, se réjouit le directeur. La licence STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives) qui mène à énormément de métiers (éducateur, enseignant, conseiller sportif, responsable marketing, etc.) et nos cinq licences professionnelles fonctionnent très bien. De même, nos masters en acoustique, mécanique et chimie sont très bien cotés. Dans le domaine des mathématiques appliquées, le master actuariat - l’un des rares de France -, est très réputé également. Pour les masters, l'insertion professionnelle est similaire à celles des écoles d'ingénieurs. Tant au niveau du salaire et de la satisfaction de l'emploi trouvé. Ce, pour 90%  des étudiants, deux ans et depuis après l'obtention de leur diplôme.»

 

Le taux d’insertion professionnelle des étudiants en sciences et techniques est aussi élevé que celui des écoles d’ingénieurs. | LE MANS UNIVERSITÉ-MARION BILLIOU

 

Le tutorat pour accompagner la réussite

Ces bons résultats découlent des conditions offertes aux étudiants tout au long de leur parcours. « Le Mans Université a réalisé de gros progrès pour les accompagner, indique Florent Calvayrac. Un système de tutorat et de suivi a été mis en place dès la première année. »Les étudiants identifiés en difficulté, soit lors de la procédure Parcoursup, soit lors des tests de positionnement, sont suivis tout au long du semestre par un enseignant. Des rencontres sont programmées pour discuter des difficultés rencontrées par l’étudiant, de ses choix d’orientation et pour fixer des objectifs réalistes vers la réussite.Par ailleurs, la Faculté des Sciences et Techniques du Mans possède des ressources numériques particulièrement étoffées. « Cela fait 20 ans que nous proposons la possibilité de suivre les cours à distance, souligne François Calvayrac. Cela permet de concilier les études et la pratique d’un sport à haut niveau ou un travail à côté. »Un autre atout de la faculté est son ouverture à l’international. Elle accueille des étudiants du monde entier dans diverses disciplines depuis de nombreuses années.De nombreux échanges et partenariats labellisés par l’Europe (Erasmus) ont été établis avec la Pologne par exemple.

 

LA FACULTÉ DES SCIENCES ET TECHNIQUES EN CHIFFRES :

- 4 600 étudiants, dont 1 000 étudiants en première année d’études de médecine et 500 qui suivent les cours à distance.

- 200 enseignants-chercheurs et des centaines d’intervenants extérieurs, qui assurent 20 à 30 % des cours.

- 7 licences ( Bac+3), 5 licences professionnelles( Bac+3) (Acoustique et vibration ; Production animale ; Maintenance et technologie/systèmes pluritechniques ; Maintenance et technologie/ contrôle industriel ; Travaux publics géomesures et aménagements), 10 masters ( Bac+5), 170 doctorants (Bac+8).- 8 laboratoires.

 

Source : Ouest-France Communication
Retrouvez notre dossier complet

Partagez : FacebookTwitterLinkedInMailImprimez