Besoin d'une information ?

RECHERCHEZ LE CONTENU QUI VOUS INTÉRESSE :
Logo Le Mans UniversitéLogo Le Mans Université
Covid-19 Covid-19 Covid-19
Rechercher

L’IUT de Laval se prépare à la réforme de son diplôme

L’IUT de Laval se prépare à la réforme de son diplôme

L’IUT de Laval se prépare à la réforme de son diplôme

Par Ouest-France Communication


Alors que le DUT subira une grande réforme à la rentrée 2021, l’IUT de Laval, composante de Le Mans Université, travaille à la refonte de ses formations.

Un suivi pédagogique est assuré dans chaque formation par un directeur des études qui invite les jeunes à échanger pour faire le point sur leur cursus. | Crédit Jean-Charles Druais

 

Établissement de proximité, l’IUT de Laval compte sur ses bancs 700 étudiants répartis dans quatre spécialités. Parmi elles, deux dispensent des enseignements dans le domaine du numérique et du digital au sens large : le département Informatique orienté vers la programmation et celui des Métiers du Multimédia et de l’Internet tourné vers la communication digitale et l'Internet. L’offre est complétée par un département dédié aux Techniques de Commercialisation et un dernier au Génie Biologique avec une orientation médicale. Le domaine de l’agroalimentaire est également couvert avec deux licences professionnelles, en commerce et en qualité.

 

Un nouveau diplôme

À la rentrée prochaine, la réforme des IUT donnera naissance à un nouveau diplôme, le B.U.T. délivré en 3 ans. Ce Bachelor Universitaire de Technologie permettra aux étudiants d’obtenir un diplôme de grade Licence sans sélection intermédiaire. Si le DUT est conservé comme une étape diplômante après deux années validées, celui-ci sera désormais aussi un passeport direct pour un niveau bac +3. « Le B.U.T. offrira aussi des passerelles vers les autres formations de l’université. En effet, ce parcours de formation propre aux IUT va être davantage aligné avec les Licences des Facultés afin de donner la possibilité aux étudiants qui en ont le potentiel de rejoindre une L3 et de poursuivre ensuite en Master, explique Laurent Poisson, directeur de l’IUT de Laval. À l’inverse, un étudiant de Licence qui ne se sent pas très à l’aise dans une formation plus théorique pourra aussi basculer vers le cursus de B.U.T. dispensé en IUT. Finalement, l’enjeu principal de la réforme est de favoriser la réussite au niveau Licence tout en augmentant l’insertion professionnelle et en renforçant les liens avec le tissu économique local. »

 

L’importance du tutorat

Ce qui ne changera pas en revanche, c’est l’accompagnement des élèves. « Depuis plusieurs années, notre IUT pratique le tutorat par les pairs. Les étudiants qui ont du potentiel aident ceux plus en difficulté », souligne le directeur. Un suivi pédagogique est également assuré dans chaque formation par un directeur ou directrice des études qui invite les jeunes à échanger pour faire le point sur leur cursus et trouver des solutions notamment sur le plan méthodologique. Ils assurent aussi unlien de proximité avec les équipes pédagogiques.« Les mêmes professeurs nous suivent tout au long de nos années à l’IUT, ce qui permet un bon accompagnement notamment en termes d’orientation », souligne Zakaria, étudiant en licence professionnelle Commerce et Distribution.Pour Laurent Poisson, directeur, « La clé de la réussite à l’IUT tient dans la capacité des étudiants à comprendre qu’il y a une marche à franchir en termes d’investissement. Le rythme est plus important qu’au lycée et il faut être en capacité de gérer cet accroissement de travail. Ce cap passé, une solide motivation et un engagement dans le travail permettent à chacun de réussir ».

 

Le contrôle continu

Pour soutenir les étudiants et les aider à maintenir les efforts nécessaires, l’IUT dispose d'atouts. Le contrôle continu, tout d’abord qui pousse les étudiants à travailler régulièrement sans se relâcher entre les périodes de partiels, système privilégié par l’université. « De plus, la réforme va permettre d’élaborer des programmes avec une pédagogie plus tournée vers le projet. Le B.U.T. est construit autour de l’approche par compétences. Pour réussir le diplôme, il faudra valider des compétences qui permettront aux étudiants d’avoir des objectifs clairs et de contextualiser les enseignements dans une situation concrète, mieux orientée vers le monde professionnel », complète Laurent Poisson. Chaque spécialité (GB , INFO, MMI et TC) enseignée sera agrémentée de parcours diversifiant.L’IUT de Laval a notamment choisi pour son département Techniques de Commercialisation un parcours international et un autre en marketing digital, business et entreprenariat. « Si les enseignements associés à ces parcours existaient déjà, ils étaient plus diffus dans l’ensemble de la formation. La réforme les rendra plus visibles », conclut le directeur de l’IUT.

 

 

Source : Ouest-France Communication
Retrouvez notre dossier complet

Partagez : FacebookTwitterLinkedInMailImprimez