Besoin d'une information ?

RECHERCHEZ LE CONTENU QUI VOUS INTÉRESSE :
Logo Le Mans UniversitéLogo Le Mans Université
Nous recrutonsNous recrutonsNous recrutons
Rechercher

Nouvelle chargée de mission égalité femme/homme

Angélina Etiemble

Angélina Etiemble, nouvelle chargée de mission femme/homme

Pour cette rentrée, Angélina Etiemble succède à Erika Flahault en tant que chargée de mission égalité femme/homme de Le Mans Université. Portrait d’une femme engagée au quotidien contre les discriminations liées au genre.  

Son parcours

Sociologue de formation, Angélina Etiemble arrive en 2010 à l’Université du Mans. Elle est depuis 2013 enseignante chercheure au département de STAPS et au sein du laboratoire VIPS2 de la Faculté des Sciences et Techniques.

Ses thématiques de recherche sont liées aux minorités, notamment ethniques, mais aussi de sexe et de genre. « Je me suis inscrite très rapidement dans les réflexions de la mission égalité femme/homme, via le groupe de travail autour des violences sexistes et sexuelles mais aussi lors de séminaires et journées d’études portant sur le sexisme dit «ordinaire» et les stéréotypes de genre. C’est tout naturellement que j’ai accepté de prendre le relais d’Erika Flahault, qui a été le moteur de nombreuses actions et a permis une évolution considérable des prises de conscience à l’Université ces deux dernières années. »  

Un travail dans la continuité

Pour autant, le chantier n’en est qu’à ses débuts et la nouvelle chargée de mission souhaite poursuivre les actions engagées jusqu’ici : mise en place d’une cellule d’accueil et d’écoute pour les victimes ou témoins de violences sexistes ou sexuelles (V2S), groupe de travail autour des actions d’information et de sensibilisation sur ces violences… Tout en développant de nouveaux axes, notamment la mixité dans le monde professionnel et dans les filières universitaires, avec la création d’un nouveau groupe de travail. Enseignant.e.s, personnels, étudiant.e.s sont invité.e.s à y prendre part, pour dresser ensemble un diagnostic de la situation et mettre en place un calendrier d’actions pour les prochains mois. « Tout un travail de pédagogie doit être mené en amont pour sensibiliser ceux et celles qui ne le sont pas et ne voient pas où est le problème. Il s’agit aussi de convaincre l’ensemble des acteur·rice·s , discuter, échanger. Il faut nous interroger rapidement sur les inégalités entre femmes et hommes dans nos univers professionnels, les identifier, les analyser pour mieux agir en faveur de l’égalité.».

La semaine de l’égalité professionnelle, en octobre, sera l’occasion de lancer ce groupe de travail. 

Des temps forts dans l’année

La présence de la mission égalité femme/homme est toujours d’actualité lors d’évènements tels que Campus en fête ou la Nuit des chercheur.e.s. La mission poursuit également les actions telles que la Semaine de l’égalité femme/homme, le Forum Le Genre en question ou la journée internationale de l’Élimination des violences faites aux femmes, en lien avec le Centre de santé, les associations du campus, les lycées, les collectivités territoriales,… « L’idée, c’est bien de décloisonner la mission, de créer des passerelles avec tous les acteur·rice·s, d’être des relais d’information ». Nouveauté cette année, une unité d’enseignement d’ouverture a été proposée à tous les étudiant.e.s. « 20 d’entre eux se sont inscrits sur ces TD intitulés « Agir pour l’égalité femme/homme sur le campus ». Je souhaite leur transmettre des connaissances et valoriser leurs réalisations tout au long de l’année ». Une belle façon de mobiliser les étudiant.e.s dans ce combat du quotidien.

 

En savoir plus sur la mission Egalité femme/homme

Partagez : FacebookTwitterLinkedInMailImprimez