Besoin d'une information ?

RECHERCHEZ LE CONTENU QUI VOUS INTÉRESSE :
Logo Le Mans UniversitéLogo Le Mans Université
Nous recrutonsNous recrutonsNous recrutons
Rechercher

3 décembre 2019

On nous appelait Beurettes

Organisateur : Laboratoire 3L.AM et faculté des Lettres, Langues & Sciences Humaines.

Lieu : EVE - Scène Universitaire

Contact :

Ciné-débat : On nous appelait Beurettes

Le Mans Université propose une projection du film documentaire "On nous appelait Beurettes" le mardi 3 décembre à 13h45 à EVE- Scène Universitaire en présence de la réalisatrice Bouchera Azzouz.

Synopsis du film

Elles s’appellent Dalila, Aourdia ou Mina. Elles ont entre 45 et 50 ans et ont toutes grandi dans le même quartier de Bobigny, celui de l’Amitié, au début des années 70. On connaît bien l’histoire de leurs frères, les « Beurs », largement médiatisée. Mais les filles ? Le quartier de l'amitié, c’est aussi le quartier de la réalisatrice et narratrice du film, Bouchera Azzouz. Elles appelaient leurs mères les « daronnes ». La société allait, dans les années 80, les enfermer, elles, sous l’étiquette de « beurettes », féminin de «Beurs », mot dérivé du verlan pour dire « Rebeu », donc Arabes.

Une rencontre à l'issue de la projection

Bouchera Azzouz est réalisatrice, auteure et fondatrice et présidente de l’association les Ateliers du Féminisme Populaire, membre du HCE depuis mai 2019. Elle revendique l’héritage féministe qui lui vient de sa mère et de toutes les femmes de son quartier qu’elle a vu se battre au quotidien pour arracher leur liberté à travers ce documentaire - son deuxième - qu’elle a écrit et réalisé pour France Télévision.
Elle est aussi co-auteur avec Corinne Lepage du livre « Les femmes au secours de la République, de l'Europe et de la planète » paru aux éditions Max Milo (2015).

Elle sera présente pour échanger avec le public à l'issue de la projection. Cette rencontre est aussi l'occasion pour les élèves de la classe cinéma du collège Costa Gavras de venir à l'université dans le cadre d'un projet commun.

 

Ce rendez-vous est proposé dans le cadre du programme GaMeS (Girls and Media Studies) financé par la MSH Ange-Guépin, le laboratoire 3L.AM et la faculté des Lettres, Langues & Sciences Humaines.

 

Séance ouverte à tous dans la limite des places disponibles.

Partagez : FacebookTwitterLinkedInMailImprimez