Besoin d'une information ?

RECHERCHEZ LE CONTENU QUI VOUS INTÉRESSE :
Logo Le Mans UniversitéLogo Le Mans Université
Nous recrutonsNous recrutonsNous recrutons
Rechercher

Le Mans Sonore

La biennale du son

Le Mans Sonore
La biennale internationale du son !

Le Mans Université et le Laboratoire d'Acoustique de l'Université du Mans (LAUM - UMR CNRS 6613) sont partenaires de Le Mans Sonore, la première biennale du son. Et ça fera du bruit, du 2 au 8 décembre !

Le Mans capitale du son ? « Les atouts ne manquent pas pour ancrer la ville dans cette identité exceptionnelle qui contribue à l’attractivité de notre territoire », souligne Stéphane Le Foll, maire du Mans.

 

Les structures et les formations d’excellence en expertise du son sont reconnues au-delà des frontières. Côté campus, Le Mans Université est le premier centre européen de formation d’acousticiens. Le LAUM est le premier laboratoire européen en taille et en publications. Le CTTM (Centre de Transferts de Technologie du Mans) est un centre de recherche et développement en acoustique et vibrations de pointe. L’Itemm (Institut technologique européen des métiers de la musique) est le premier centre de formation à la facture instrumentale et l’Esad Talm, offre une formation unique de design sonore.

« C’est pourquoi, la Ville met en place un nouvel événement scientifique et culturel : une biennale du son avec Le Mansonore, du 2 au 8 décembre ». L’objectif est d’ancrer le son comme un marqueur fort de la ville pour en faire une référence mondiale. Comment ? En présentant, les structures et l’excellence mancelle liées au son à travers des manifestations ludiques autour de l’acoustique.

Une quarantaine de rendez-vous sera proposée tout au long de cette semaine acoustique, en association avec de nombreuses structures culturelles.

Le public peut déjà avoir un avant-goût de l’événement avec une expo interactive Guitar ON/OFF qui sera proposée aux Quinconces, à partir du 4 novembre jusqu’au 15 décembre. Les visiteurs pourront entrer dans une guitare géante de 20 m de long pour découvrir l’intérieur de cet instrument populaire.

Découvrez la programmation complète dans le magasine de la Ville du Mans

Le Mans Sonore à l'Université : "le Campus Sonore", du 6 au 8 décembre

Qui peut prétendre connaître avec précision la diversité des recherches en acoustique menées sur le campus manceau ?

Le Campus Sonore propose au public de découvrir ces recherches dans un parcours guidé ou libre sous forme d'expériences ou deperformances”, Parmi ces rendez-vous, les thermophones en symphonie ou comment produire un son en chauffant les tuyaux d’un orgue, des démonstrations de son 3D au LAUM pour suivre des yeux le son mais aussi écouter des poissons et des gouttes d’eau dans une chambre semi-anéchoïque. À l’Ensim, c’est le robot 3Dvib qui assurera l’animation alors que EVE-Scène Universitaire proposera un concert dans le noir.

Vendredi 6 de 14h à 18h, samedi 7 et dimanche 8 de 10h à 18h.
Gratuit. Arrêt tramway Campus-Ribay.
Télécharger le plan

Programme Campus Sonore, du 6 au 8 décembre

Animations & expériences

La plateforme 3DVIB en jukebox géant !

Lieu : ENSIM, grande halle

La Plateforme de mesure vibratoire par vibrométrie laser 3D robotisée, se transforme, pour Le Mans Sonore, en jukebox géant.
Une animation du vibromètre laser robotisé combinée à plusieurs maquettes de démonstration est proposée pour découvrir différents thèmes de l'acoustique. Ainsi, tel un stéthoscope mobile sans contact, les lasers permettent de réécouter à distance les vibrations transmises par un disque sur une tête de lecture de platine vinyle, d'espionner les conversations dans un immeuble, d'entendre un haut-parleur sans membrane ou d'écouter une peau de tambour silencieuse.

Showroom Valéo & activités numériques autour du son

Lieu : ENSIM, grande halle

Au travers de quelques activités numériques, le public pourra reproduire l'univers sonore d'un habitacle automobile et d'un environnement urbain et créer sa propre ambiance sonore. Il découvrira l'importance d'un stimulus sonore sur le comportement de l'être humain. Il pourra également se mettre dans la peau d'un designer sonore, jouer sur la signature d'un signal sonore pour changer la nature d'un message transmis. Des collaborateurs de la société Valeo auront le plaisir d'accueillir le public autour d'un espace showroom / démonstration de produits commercialisés par l'équipementier automobile.

Signal sonore

Lieu : Institut Claude Chappe

Le signal de parole recèle de nombreuses informations dont certaines liées à l'identité du locuteur. Le Laboratoire d'Informatique de l'Université du Mans (LIUM) a mis en place pour cette journée une intelligence artificielle capable de reconnaître la personne qui s'exprime ou de déterminer de quelles personnalités sa voix s'approche le plus.

L’Escalabach

Lieu : IUT du Mans (Hall du département Mesures Physiques)

Quand une balle reproduit le thème "Jesus que ma joie demeure" (Cantate BWV 147) en roulant le long d’un petit escalier de bois .

 

Les grandes oreilles de lièvre

Lieu : bâtiment ETNA

Les dispositifs d’écoute des avions pendant la première guerre mondiale ont inspiré le plasticien Fabien Le Duc, de la compagnie Projet MONsTR, qui a créé des oreilles de lièvre géantes pour écouter de façon sélective notre environnement. Ce projet est né après une collaboration d’un an avec des étudiants ingénieurs de l’ENSIM, option vibration et acoustique.

À l’écoute des poissons et des gouttes

Lieu : Faculté des Sciences & Techniques - Laboratoire d’acoustique (LAUM), chambre semi-anéchoïque

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les poissons communiquent entre eux en émettant des sons. Dans une ambiance sonore aquatique, le public découvrira le dialogue entre les poissons d’un même aquarium reproduit via des haut-parleurs dans la chambre semi-anéchoïque du Laboratoire d'Acoustique de l'Université du Mans (LAUM - UMR CNRS 6613). Cette expérience sera réalisée en partenariat avec l’équipe de neuro-ethologie sensorielle de l’Université de St Etienne.

Dans la même salle, le public pourra également écouter le bruit des gouttes qui tombent dans un récipient contenant un liquide et découvrir comment le son amplifié qu’elles produisent via des haut-parleurs nous renseigne sur les propriétés du récipient et du liquide.

Le son en 3D !

Lieu : Faculté des Sciences & Techniques - Bibliothèque Universitaire (Salle SIP)

Synthèse et manipulation interactive des champs sonores en trois dimensions.

Découvrez comment il est possible de construire et manipuler une scène sonore en trois dimensions grâce à la technique "Ambisonics" : à l'aide d'un réseau de 16 haut-parleurs disposés autour du public, ainsi que d'un joystick, nous pourrons déplacer des sons dans l'espace et contrôler leur trajectoire en temps-réel. De même, nous restituerons des enregistrements sonores réalisés en trois dimensions, et il sera possible de les manipuler, en focalisant l'écoute dans une direction ou en ajoutant des sources sonores par exemple.

À l’écoute des fruits

Lieu : Maison de l'Université

Découvrez comment les acousticiens mettent en vibrations les pommes et les mesurent pour tester leur maturité : du contrôle non destructif au service du goût !

Son 3D & discours musical

Lieu : Maison de l'Université

En collaboration avec l’Université de Sherbrooke découvrez comment l’utilisation du son spatialisé peut enrichir le discours musical.

Parcours à l'ITEMM

Lieu : Institut technologique européen des métiers de la musique (ITEMM)

  • Visite des ateliers de la facture instrumentale Guitare, Instruments à vent, Accordéon, Piano
  • Visite des studios de la section régie du son
  • Création d'un magasin de musique pour la présentation des métiers de la vente des instruments de musique et le management.

Concerts

LAAKE - Concert en chambre sourde

Lieu : Centre de Transfert et de Technologie du Mans (CTTM), chambre anéchoïque
Durée : 30 min env. Attention, 30 places uniquement disponibles par séance !

  • vendredi 6 décembre, 15h30 et 18h
  • samedi 7 décembre, 15h30 et 17h30
  • dimanche 8 décembre, 15h30 et 17h

Pianiste autodidacte et producteur électro, LAAKE a fait de son instrument fétiche et de ses mélodies teintées de classique le maître mot de ses compositions. Douceur et furie, coups de beats acérés, notes de piano ravageuses, subtilités vocales et basses profondes sont les ingrédients de la musique de LAAKE, entre ombre et lumière. Cette esthétique clair-obscur est mise en relief dans une série de concerts au sein d’une chambre sourde exceptionnelle car l’une des plus grandes d’Europe avec ses 1000 m3.

Le CTTM (Centre de Transfert de Technologie du Mans), l’entreprise Metacoustic et la SMAC Superforma (Scène de Musiques Actuelles) s’associent et proposent une expérience artistique, acoustique et visuelle hors du commun.

Les thermophones en symphonie de Jacques Rémus, créateur de machines musicales et de sculptures sonores.

Lieu : IUT du Mans (hall-cafétéria)

Un orgue aux sons étranges qui fonctionne sans soufflerie.

Les Thermophones sont des tuyaux qui contiennent des échangeurs de chaleur à très haute température et qui émettent des sons puissants d’une grande pureté. Les tuyaux sont dispersés afin de générer une spatialisation sonore tenant compte des espaces dans lesquels ils sont installés. Les oeuvres musicales sont ici informatisées et peuvent être aussi interprétées manuellement par des exécutants.

Miroirs des formants

Lieu : EVE - Scène Universitaire / Durée : 50 min

  • vendredi 6 décembre à 19h
  • samedi 7 décembre à 16h

Compositeur, explorateur sonore, passionné par les machines, Thierry Balasse manie aussi bien les antiquités analogiques que les nouveaux outils numériques. Dans un concert-conférence en solo, il nous invite à vivre une expérience sonore inouïe. Sur scène, un véritable studio de création associant platines vinyle, platines CD, synthétiseurs Minimoog et Theremin, objets sonores et traitement numérique, le tout diffusé sur un petit orchestre de haut-parleurs.

En partenariat avec la scène nationale Les Quinconces-L’espal

Deux concerts dans le noir

Lieu : EVE - Scène Universitaire / Durée des concerts : 20 min

Dimanche 8 décembre, 11h, 11h30, 14h, 14h30, 16h, 16h30

Une exploration sonore dans le noir, pour auditeurs "à l’aveugle" : mélanges de timbres, floutage des sources sonores. Tour à tour des musiciens vous entraînent dans un parcours inouï à déguster les yeux fermés. Avec la complicité de l’Ensemble Offrandes et du Collectif 3H10.

Concert-toy de Benoît Dantin, pour toy-piano, violon, cornet, basson et percussion

Lieu : Institut technologique européen des métiers de la musique (ITEMM) / Durée : 25 minutes

  • samedi 7 à 10, 14h et 16h
  • dimanche 8 décembre à 10, 14h et 16h

SolisTOY : Guillaume Fournier

Mini-orchestre : Pierre Girard (trompette), Olivier Mingam (violon), Henri Roman (basson) et Clarissa Severo de Borba (percussion)

Un mini-concerto pour le plus grand toy-piano du monde (5 octaves !), réalisé par un élève-apprenti de l’ITEMM.

​Concerts déambulatoires du Brass-Band

Lieu : Institut technologique européen des métiers de la musique (ITEMM)

Samedi 7 décembre en journée

Conférences

Conférences au casque

Reconstitution des sons de la Grande Guerre, par Stéphane Tison

Lieu : bâtiment ETNA

Extraits d’enregistrement sonores d’époque et fictions.

Regard sur la musique concrète, par Renaud Bouchet

Lieu : bâtiment ETNA

Le 27 juin 1963 est créée l’œuvre "Variations pour une porte et un soupir", pièce du compositeur Pierre Henry inscrite dans le champ de la musique dite "concrète" telle que définie par Pierre Schaeffer. Composée avec des enregistrements réalisés à partir notamment d’une porte grinçante, l’œuvre est un hommage au plasticien Arman, figure du mouvement avant-gardiste du Nouveau Réalisme, et plus spécifiquement à ses Allures d’objets de la fin des années 1950 elles-mêmes issues des travaux de Schaeffer menés au sein du Groupe de Recherches Musicales de la RTF.

Les paysages sonores de la Renaissance, par Aurélien Ruellet

Lieu : bâtiment ETNA

Comment entendait-on au XVIe siècle ? Le silence, le bruit et le fracas avaient-ils les mêmes significations qu’aujourd’hui ? Quelle est la fonction du son dans une époque qu’on dit à juste titre transformée par l’imprimé ? Cris de guerre et d’armes, psaumes protestants, onomatopées et chansons populaires, tonnerre des "bouches à feu" sont les bruits les plus saillants de ce "siècle de fer", mais la vie est aussi rythmée par les sons plus routiniers des cloches, de l’atelier et des travaux agricoles. Le propos reviendra sur l’exotisme sonore des campagnes et des villes de la Renaissance européenne.

 

Conférences

Devenir régisseur du son, spectacle

Samedi 7 décembre, à 11h30 et à 14h30 - Lieu : ITEMM

Se former aux métiers techniques de la musique

Samedi 7 décembre, à 11h et 13h - Lieu : ITEMM

"L'innovation en facture instrumentale au service du handicap"par l'association Résonances Nomades

Samedi 7 décembre, à 12h et 15h - Lieu : ITEMM

"L'innovation en facture instrumentale au service du handicap" par l'association Résonances Nomades

Dimanche 8 décembre, à 10h30 et 14h - Lieu : ITEMM

 

Expositions

La thermoacoustique et ses usages

Lieu : IUT du Mans (hall-cafétéria)

Frigo acoustique et machine pour la conversion d’énergie

Des sons et des bruits

Lieu : Bibliothèque Universitaire du Mans

Cette exposition réalisée par le Centre d'information et de documentation sur le bruit a pour ambition d'encourager chacun d'entre nous à prendre conscience du monde sonore, riche et varié, qui nous entoure. Quatre thèmes y sont à découvrir au travers de 24 panneaux : la physique du son, les effets du bruit sur la santé, les bruits de la vie quotidienne et les bruits des transports.

Vocations sonores

Lieu : Bibliothèque Universitaire du Mans

Nous vivons dans un monde sonore. Le domaine de l’acoustique couvre un large spectre d’applications qui peuvent aussi bien concerner le monde artistique, le secteur industriel, le milieu médical et de très nombreuses autres branches. Les secteurs d’embauche sont multiples et variés et l’insertion professionnelle est aujourd’hui relativement aisée.

Découvrez l’expérience d’hommes et de femmes qui ont choisi de s’épanouir dans un métier passionnant, et sonore !

Les risques auditifs

Lieu : Bibliothèque Universitaire du Mans

Une action de prévention par le Centre de Santé de l'Université, Audilab et la Mutualité Française.

L’harmonie de la sphère et la redéfinition du Kelvin

Lieu : IUT du Mans (Hall du département Mesures Physiques)

Unité de base pour le domaine de la température, le Kelvin a été redéfini en 2018. Il se base sur la constante de Boltzmann : pour déterminer la valeur de cette constante, les scientifiques du Laboratoire commun de métrologie LNE-Cnam/LCM aidés de Michel Bruneau, professeur émérite et créateur du Laboratoire d'Acoustique de l'Université du Mans (LAUM - UMR CNRS 6613), ont proposé un dispositif original appelé thermomètre acoustique quasi sphérique. Son principe ? Mesurer la vitesse du son dans un gaz placé dans une enceinte quasi sphérique à la température du point triple de l’eau.

Exposition des instruments de Georges Allorou, maître d'art d'instruments contemporains.

Lieu : Institut technologique européen des métiers de la musique (ITEMM)

L'innovation en facture instrumentale au service du handicap

Lieu : Institut technologique européen des métiers de la musique (ITEMM)

Essai des instruments proposés par l'association Résonances Nomades

Lieu : Institut technologique européen des métiers de la musique (ITEMM)

L'Université débarque en Centre-ville : Pint of Acoustics !

Soirée « Pint of Acoustics »

Lieu : Mulligan's Pub

Samedi 7 Décembre, dès 20h (gratuit)

L'idée est de faire sortir l'acoustique des portes de l'université. Cet événement se compose donc d'une conférence scientifique grand public et accessible de 7 à 77 ans et demi, et d’un concert d'étudiants de Le Mans Université en clôture.

Concert-Rencontre avec Nicolas Bras, créateur du projet « Musiques de Nulle Part »

Lieu : Mulligan's Pub

Samedi 7 Décembre, dès 20h (gratuit)

« Les Musiques de Nulle Part sont une invitation à ouvrir ses oreilles et à se salir les mains afin de créer son propre monde sonore. Entre compositions et improvisations, performance d'homme-orchestre multi-instrumentiste : un musicien, une pédale de boucles, une vingtaine d'instruments fabriqués, flûtes multiples, guitares slidées, plurididjeridoo, harpe en bouche et autres trompinettes à bourdons. »

Concert-Jazz Melon

Lieu : Mulligan's Pub

Samedi 7 Décembre, dès 21h45 (gratuit)

Le melon est un fruit frais et sucré qui nécessite beaucoup de chaleur et de lumière. Les « Jazz Melon », c’est la même chose, mais avec du Jazz !

D'autres évènements en lien avec nos chercheurs et nos étudiants

Ophonius

Les Saulnières - Mardi 3 décembre à 14h30 et jeudi 5 décembre à 10h30 et 14h30

Les concerts scientifiques présentent les phénomènes physiques de l’acoustique grâce à des exposés qui s’appuient sur des supports multimédias. Ils sont commentés par deux enseignants-chercheurs en acoustique et supportés par trois musiciens professionnels sur une musique originale. Entre jazz et musique du monde, Ophonius prend l’auditeur pas la main pour aller à la rencontre de sa propre perception du mon sonore. Uniquement en séances scolaires.

 

Le parcours "Errance et rois"

Du 2 au 8 décembre - Cité Plantagenêt

Conçu par les étudiants de l'Esad-Talm, les étudiants en spécialité "Vibration acoustique et capteurs" de l'ENSIM et les historiens du master "Histoire, Civilisations et Patrimoine" de Le Mans Université ainsi que les informaticiens du master informatique, ce parcours sonore permet de découvrir les moments clés de l'histoire de la Cité Plantagenêt, depuis l'époque médiévale jusqu'au XXe siècle. Une aventure fantastique et décalée où l'on suit notamment la quête de Richard Cœur de Lion et son frère Jean sans Terre à la recherche de leur mère Aliénor d'Aquitaine, adorée pour l'un et détestée pour l'autre. Application mobile à télécharger

 

 

 

Sciences sur le Pouce

Mardi 3 décembre - EVE Scène Universitaire

Pour cette édition, c'est l'équipe de "La Science s'honore" qui est à l'honneur, chaîne YouTube de vulgarisation en Acoustique, teintée de philosophie des sciences.

QUESTIONS À ...

Pierrick Lotton, directeur du Laboratoire d’acoustique de l’université du Mans (LAUM - UMR CNRS 6613)

Qu’est-ce que le LAUM ?

C'est un laboratoire de recherches scientifiques qui évolue sous la double tutelle de Le Mans Université et du Centre national de la recherche scientifique (CNRS). Le LAUM représente, aujourd’hui, la plus grande concentration d’acousticiens en Europe avec plus de 170 chercheurs qui travaillent sur le son, sa propagation et ses effets. Nous effectuons de la recherche fondamentale et appliquée, notre mission est de faire avancer la science. Le Laum n’est surtout
pas un bureau d’études. Nous prenons en charge des problématiques complexes pour lesquelles il n’existe pas encore de solutions.

Vos travaux intéressent les industriels ?

Il est vrai que nous travaillons avec des industriels. Cela représente près d’un tiers de notre activité. Nous avons notamment une chaire en collaboration avec Safran sur de nouvelles générations d’absorbeurs pour les réacteurs d’avion qui mobilise six doctorants. Nous travaillons également sur le son 3D et la création de bulles sonores dans des environnements fermés. Un autre axe privilégié est la mise au point de métamatériaux aux propriétés surprenantes. On peut notamment évoquer la furtivité acoustique.

Comment les chercheurs accueillent-ils Le Mans Sonore ?

Nous sommes ravis. On espère que l’événement va marcher. Tous les acteurs réunis au sein de Le Mans Acoustique avaient en tête, depuis quelques temps, la création d’un événement de ce type. Le Mans est, aujourd’hui, devenue une ville du son. C’est une réalité. Il faut le faire savoir. Il y a une place à prendre. Le Mans peut être la capitale du son comme Lyon est la ville des lumières ou Saint-Étienne, la ville du design.

Partagez : FacebookTwitterLinkedInMailImprimez