Besoin d'une information ?

RECHERCHEZ LE CONTENU QUI VOUS INTÉRESSE :
Logo Le Mans UniversitéLogo Le Mans Université
ActualitésActualitésActualités
Nous recrutonsNous recrutonsNous recrutons
Rechercher

Du 19 au 31 mai 2018

Les concerts scientifiques présentés au Québec

Organisateur : Quintet Ophonius

Lieu : Québec

Contact : Quintet Ophonius

En savoir plus

Les concerts scientifiques du quintet Ophonius

Les concerts scientifiques du quintet Ophonius vulgarisent les phénomènes physiques de lacoustique grâce à des exposés présentés par des enseignants-chercheurs en acoustique de Le Mans Université et supportés par des ambiances et une musique originales. Les 24 et 27 mai prochain, Ophonius présentera donc ce concept de diffusion de la culture scientifique unique en son genre à Sherbrooke et Granby au Québec dans le cadre d’une collaboration avec le groupe d’acoustique de l’université de Sherbrooke et l’harmonie de Granby.

Quintet Ophonius

 

Le quintet Ophonius est né en 1999 de la rencontre de deux enseignant-chercheurs du Laboratoire d'Acoustique de l'Université du Mans (UMR CNRS 6613) et de trois musiciens professionnels. Les concerts scientifiques ont démarré en 10 ans plus tard, en 2009. Aujourd'hui, ce voyage musical dans la physique des sons donne lieu à deux spectacles :

  • la perception des sons à travers les notions d’intensité, de hauteur, et de timbre, tout en sensibilisant au risque lié à l’exposition au bruit
  • la physique des instruments de musique

Au Québec le quintet rencontrera des acteurs de la culture scientifique ainsi que des membres du laboratoire CIRMMT (Université McGill, Montréal) pour préparer un projet de médiation scientifique franco-québécois qui verra le jour en 2019. Ce séjour permettra également de donner plusieurs conférences et de continuer le travail déjà initié entre Le Mans Université et l’Université de Sherbrooke en recherche et en développement pédagogique.

Ce projet est financé par Le Mans Université, Le Mans Acoustique, Le fonds Emérillon, la faculté de génie et le département de génie mécanique de l’Université de Sherbrooke.

 

Partagez : FacebookTwitterGoogle PlusLinkedInMailImprimez